La fin de la publicité ciblée ?! -

Entre dernière mise à jour iOS, future suppression des cookies tiers ou encore montée en puissance des adblockers, difficile de s’y retrouver lorsqu’on veut faire de la publicité ciblée en ligne ! 

Nos experts font le point sur ces changements et proposent des solutions pour votre business.

publicité ciblée

La publicité digitale en 2022

Depuis la crise sanitaire, un besoin clé émerge pour les consommateurs : plus de transparence, notamment dans la collecte et l’utilisation des données personnelles. Face à cela, les GAFAM (géants de la tech : Google, Amazon, Facebook, Amazon et Microsoft) prennent des initiatives. 

Depuis 2012, Apple a bouleversé le quotidien des Traffic Managers. En donnant à ses utilisateurs le choix d’être traqués ou non, l’entreprise sécurise les données de ses clients. 

Une décision qui s’inscrit dans un contexte particulier : selon une enquête de The Trade Desk, 8 Français sur 10 seraient préoccupés par la collecte et l’utilisation de leurs données sur Internet. Apple réoriente ainsi ses messages de communication pour parler davantage de confidentialité et de sécurité des données sur ses appareils. 

En France, le système d’exploitation iOS concentre 23,4% du marché (étude Kantar 2021), un chiffre qu’il est important de rappeler lors de l’analyse de vos campagnes pour tirer des conclusions pertinentes. Ainsi, il est bon de se souvenir que près des trois quarts des Français naviguent sur un smartphone Android, cette modification peut donc avoir plus ou moins d’impact sur vos campagnes. 

Impossible de parler de publicité ciblée sans évoquer la RGPD. Depuis le 25 mai 2018, la Réglementation Générale sur la Protection des Données rend obligatoire le fait de laisser le choix à chaque utilisateur d’accepter ou non les cookies sur son site internet. 

Les premières statistiques sont tombées : +50% des personnes les refusent. Impossible dans ce cas là de traquer le parcours de l’utilisateur, et donc de voir apparaître les données sur votre tableau de suivi de campagne. 

La disparition progressive des cookies tiers et la montée en puissance des ad blockers entrent également en jeu. En 2020, près de 44% des Français avouaient utiliser un ad blocker. Et le chiffre ne fait qu’augmenter d’année en année ! 

Mais en quoi tous ces changements impactent-ils la publicité ciblée ? 

Lorsqu’un internaute choisit de ne pas être tracké, il vous est impossible de connaître son parcours : il vous manquera donc une partie des informations sur le reporting de votre campagne. Il sera ainsi beaucoup plus difficile de mesurer les conversions !

Au quotidien, les ciblages algorithmiques deviennent moins précis, notamment à cause de la disparition des cookies tiers. Les opportunités de retargeting sont limitées : impossible de toucher à nouveau un internaute dont on ignore le parcours utilisateur. 

Tout cela se résume en une conclusion : le ROAS (Return On Ad Spent), soit le retour sur votre investissement média, ne se mesure plus ! Du fait de données insuffisantes, ce chiffre ne peut plus représenter l’efficacité d’une campagne, il appartient donc de trouver des alternatives. 

Comment réagir ? 

Nous avons interrogé nos experts en data et campagnes Ads pour vous fournir les réponses les plus pertinentes possibles. 

Sur la stratégie, nous conseillons de diversifier les leviers de communication. Vous pouvez tester ou déplacer une partie de vos budgets sur Meta ou ailleurs par exemple. Toutes ces plateformes œuvrent dans le même but : communiquer. Que ce soit pour de la notoriété, du trafic ou de la conversion, vous trouverez forcément la plateforme parfaite. Sur Meta par exemple, privilégiez les communications autour de l’image. Sur Google, orientez-vous davantage sur les intentions de recherche des internautes.  

Côté audiences, capitalisez encore plus sur les data first-party. Elles concernent l'ensemble des données propriétaires de votre entreprise : personnes inscrites à vos newsletters, clients, prospects… Ces données valent de l’or ! 

Et sur vos annonces, saisissez l’opportunité de tester de nouvelles accroches pour développer la transformation. Nous vous conseillons de vous intéresser plus particulièrement :

  • Aux offres de bienvenue qui attirent les nouveaux clients : quelques euros offerts, 5% de réduction ou encore une livraison gratuite sont autant de leviers faciles à mettre en place et qui lèvent des freins pour le client. 
  • Aux UGC Ads qui performent en rassurant le consommateur. Utilisez des avis déposés sur Google My Business ou sur une autre plateforme pour être plus authentique et garantir la promesse de votre produit ou de votre service. 

Puisque le ROAS ne fait plus sens, vous devrez trouver des alternatives pour analyser vos campagnes. Les signaux d’engagement on-Meta peuvent être un bon départ ! Vous pouvez ainsi qualifier vos résultats grâce aux indicateurs de performance (KPI) de visionnage, likes, followers… Ou plus spécifiquement sur du remplissage de formulaire par exemple. Selon votre business, il peut également être intéressant d’intégrer plusieurs nouveaux KPIs à votre dashboard et ne plus se concentrer sur un seul : taux d’ajout au panier, etc.

Enfin, rassurez votre boss, c’est pareil pour tout le monde ! 

Chez customR, nous élaborons des campagnes publicitaires pertinentes et en adéquation avec vos audiences et vos objectifs. Contactez-nous pour en savoir plus !